Cinémas

Les cinémas municipal Le Chardon à Gannat et communautaire Clap ciné à Saint-Pourçain sur Sioule vous proposent une programmation de films hebdomadaires variés.

Clap Ciné / @E. Gennetay

Clap Ciné – Saint-Pourçain-sur-Sioule

Mono-écran de 264 fauteuils

Accessibilité PMR

Films proposés en version française et en version originale sous-titrée.

Le Chardon – Gannat

Mono-écran de 131 fauteuils

Accessibilité PMR

Cinéma classé Art et Essai, label Jeune Public

Films proposés en version française et en version originale sous-titrée.

Le Chardon / @E. Gennetay

Le coup de cœur ciné du mois

Il reste encore demain

Mariée à Ivano, Delia, mère de trois enfants, vit à Rome dans la seconde moitié des années 40. La ville est alors partagée entre l’espoir né de la Libération et les difficultés matérielles engendrées par la guerre qui vient à peine de s’achever. Face à son mari autoritaire et violent, Delia ne trouve du réconfort qu’auprès de son amie Marisa avec qui elle partage des moments de légèreté et des confidences intimes. Leur routine morose prend fin au printemps, lorsque toute la famille en émoi s’apprête à célébrer les fiançailles imminentes de leur fille aînée, Marcella. Mais l’arrivée d’une lettre mystérieuse va tout bouleverser et pousser Delia à trouver le courage d’imaginer un avenir meilleur, et pas seulement pour elle-même.

Pourquoi il faut voir ‘‘Il reste encore demain’’ ?

Sensation de l’année 2023 en Italie, le premier film de l’actrice Paola Cortellesi sera devenu un succès critique et public, avec 5 millions d’entrées en moins de trois mois, faisant de lui le plus gros succès de l’année dans le pays transalpin, devant « Barbie » et « Oppenheimer ».

Voici un film qui respire le cinéma. « Il reste encore demain » va, dans sa mise en scène, chercher ce qui a fait les grandes heures du cinéma italien : le noir et blanc, rappelant le néoréalisme italien (mouvement cinématographique montrant la misère italienne à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, dans les ruines), avec un enchantement de la mise en scène se rapprochant du cinéma de Federico Fellini, et un ton tragi-comique se rapprochant des grandes heures des comédies italiennes.

Bien que son sujet soit sur les violences conjugales, ou bien sur l’émancipation féminine en Italie à la fin des années 40, « Il reste encore demain » joue constamment sur une corde difficile à tenir, mais ici victorieuse : faire rire, tout en amenant une réflexion sur la gravité de la situation. Ici, un coup devient une danse, un chagrin d’amour est relativisé, une lettre dangereuse devient un espoir. « Il reste encore demain », c’est finalement cela : la critique d’une société italienne ayant tenté de retarder l’explosion d’une émancipation, mais qui sera battue par la nécessité de celle-ci et la volonté d’un avenir meilleur. Un succès populaire pour un très beau premier film.


Séances

Clap Ciné à Saint-Pourçain-sur-Sioule : Avant-première en version française le vendredi 08 mars à 20h30, à l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes. L’avant-première sera suivie d’un temps d’échange avec le DFAM 03.

Séances à partir du mercredi 10 avril (VOST et VF)

Le Chardon à Gannat : Avant-première en version originale sous-titrée le vendredi 08 mars à 20h, à l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes. L’avant-première sera suivie d’un temps d’échange avec Mireille Bernard, juriste au CIDFF de l’Allier, et Référent départemental de l’Allier sur les violences conjugales.

Séances à partir du mercredi 03 avril (VOST et VF)

Revenir en haut de page